Crédit immobilier : comment alléger le poids de l’assurance ?

: comment alléger le poids de l'assurance ?

Publié le : 14 décembre 20204 mins de lecture

L’assurance décès, invalidité et incapacité de travail pèse beaucoup sur le coût du crédit. Pour rappel, ce contrat permet de rembourser les mensualités en cas de décès ou d’accident grave. En 2009, pour un emprunt de 250 000 euros sur 18 ans réalisé par un couple de 35 à 38 ans, l’assurance représentait 18 % du montant total du crédit. En mai 2014, la proportion est passée à 31 %. Contrairement aux taux de crédit qui ont connu une baisse constante, les tarifs des assurances sont restés stables. Comment faire pour alléger la facture ?

L’assurance de prêt devenu incontournable

Lorsque vous décidez de demander un crédit immobilier auprès d’un organisme de prêt, ce dernier vous demander toujours de souscrire une assurance qui couvrira les risques de décès, d’invalidité et d’arrêt de travail. S’il s’agit d’une banque, ce contrat prendra la forme d’un contrat de groupe qui couvrira l’ensemble de ses clients. Ainsi, si vous avez moins de 40 ans et que vous êtes en bonne santé, vous réaliserez des économies en souscrivant votre assurance ailleurs. Vous pourrez bénéficier de la délégation. Plus concrètement, un jeune emprunteur sera facturé 0,27 % du capital emprunté en moyenne à sa banque contre 0,18 % chez un autre assureur. Si l’emprunt s’étend sur 18 années pour 250 000 euros, cela représenterait 4 500 euros d’économies.

Tous les emprunteurs bénéficient du droit de faire jouer la concurrence, leurs banques ne peuvent en aucun cas refuser ce droit. La seule obligation de la nouvelle compagnie d’assurance est d’offrir des garanties semblables à celles proposées par la banque. Les banques peuvent néanmoins rechigner à l’idée que vous cherchez des offres ailleurs. Rares sont donc les banques à vous offrir des taux intéressants si vous décidez de déléguer votre assurance. Voilà pourquoi il est important de faire le tour des compagnies d’assurance et des courtiers avant de prendre une décision. Pour que l’assurance de prêt immobilier ne devienne pas une trop grande charge, il faudra attendre l’attestation d’assurance avec les conditions générales et faire une simulation écrite d’offre de crédit avec un tableau d’amortissement. C’est votre banque qui vous fournira tous ces documents. Par la suite, il vous suffira de présenter votre simulation d’assurance à votre banque en lui expliquant que vous allez prendre un contrat ailleurs. Il ne pourra pas proposer un taux élevé puisque vous aurez sa proposition en main.

Renégociez votre contrat d’assurance

Si vous avez choisi de prendre l’assurance auprès de votre banque, il vous sera toujours possible de le renégocier avec votre banquier. Dans le cas où ce dernier refuse, il faut faire racheter le crédit par un autre établissement. Il faut néanmoins préciser que cette solution n’est pas toujours intéressante. Avant d’opter pour cette solution, il faut prendre le temps de réfléchir.

Plan du site