Demander un devis d’assurance habitation ; quels renseignements faut il donner ?

assurance habitation

Publié le : 20 juin 20235 mins de lecture

Vous allez prochainement emménager dans un nouveau logement ? Que vous en soyez le propriétaire ou que vous le louiez, vous allez être dans l’obligation légale de vous assurer. Après vous avoir rappelé l’importance de demander des devis, le texte ci-dessous vous détaillera toutes les informations nécessaires à transmettre à un assureur pour établir un tel document.

Pourquoi demander des devis ?

Lorsque vous vous lancez à la recherche d’une nouvelle assurance, il est primordial de demander des devis aux différentes compagnies contactées. Ces derniers doivent être les plus détaillés possible afin de comparer efficacement les différentes propositions. Vous serez alors en position de désigner l’offre la meilleure selon vos critères. Vous êtes peut-être en recherche d’une protection élevée, de tarifs bas ou de montants de franchise peu élevés en cas de sinistre.

Attention ! Demander un devis ne signifie pas pour autant s’engager avec un assureur ! Vous êtes en effet parfaitement libre de solliciter ce dernier sans donner suite à vos échanges. Notez également que demander un devis est un acte gratuit. Si l’on vous demande de mettre la main à la poche, fuyez car il s’agit très certainement d’une arnaque.

Vous êtes à la recherche du meilleur compromis entre « niveau de protection » et « montant des primes » pour votre future assurance habitation ? N’hésitez donc pas alors à effectuer une simulation d’assurance habitation sur les sites des assureurs ou des comparateurs en ligne !

À lire en complément : Tout ce qu'il faut savoir avant de souscrire une assurance habitation

Des informations concernant le logement

Pour établir un devis, la compagnie d’assurance a besoin de certaines informations que seul l’assuré est en mesure de lui fournir. Celles-ci sont de nature différente, comme le rappelle sur son site, lolivier.fr, un assureur bien connu et spécialisé dans l’assurance habitation en ligne.

Vous ne serez probablement pas surpris de lire ici qu’il est indispensable de communiquer à propos du logement à assurer. La compagnie doit ainsi connaître sa nature (type d’habitation, le nom du propriétaire, résidence principale ou secondaire, etc.) et sa zone géographique. Vous n’oublierez pas non plus de transmettre tous les éléments liés avec l’habitation :

  • cave
  • garage
  • jardin
  • véranda
  • piscine
  • etc.

Dans un second temps, vous évoquerez les équipements permettant de garantir votre protection. Posséder une alarme, des barreaux aux fenêtres, une porte sécurisée ou des volets blindés vous permettra sans doute de souscrire une assurance habitation à des tarifs défiant toute concurrence ! Vous auriez donc tort de ne pas le signaler au moment de la préparation du devis.

Qui sont les résidents ?

Le deuxième volet des informations concerne les personnes résidant dans le logement concerné. Ceci n’a finalement rien de très surprenant puisque l’assurance habitation prend également en charge la responsabilité civile des personnes, qu’elles soient majeures ou mineures.

Rassurez-vous, aucune information personnelle ne pourra être exigée de la part de l’assureur. Ce dernier souhaite simplement connaître le nombre de personne à assurer. Peu lui importe, leur âge ou leur profession ! Encore une fois, si vous constatiez une dérive de la part de la compagnie, stoppez tout échange et faites appel à un assureur plus sérieux.

Qu’en est-il des biens contenus dans le logement ?

Pour finaliser votre dossier, vous devrez transmettre des informations concernant les biens présents à l’intérieur de l’habitation. Eux aussi sont en effet exposés à des risques tels que l’incendie, le vol ou le dégât des eaux. L’idée ne consiste pas ici à citer tout ce qui se trouve chez vous ! Vous ne mentionnerez, bien évidemment, que les seuls objets de valeur, comme des bijoux, des appareils numériques, des objets d’art ou des pièces de collection. Pour espérer un remboursement à la hauteur de vos attentes, il vous faudra estimer aussi précisément que possible la valeur réelle des biens « sensibles » que vous aurez identifié.

Rappel des obligations à l’information et à la transparence

Pour conclure ce texte, il est important de rappeler que les deux parties du futur contrat, à savoir l’assureur et l’assuré, ont des obligations à respecter. Parmi les plus importantes figurent la qualité et l’exactitude des informations échangées. Cela signifie donc que l’assureur doit à son client une totale transparence au sujet des garanties, des tarifs et de tout autre conseil. En contrepartie, l’assuré s’engage à transmettre des informations exactes à propos de son logement et des éventuels sinistres subis.

Veuillez également noter que toute nouvelle information pouvant avoir une quelconque influence sur les conditions d’un contrat d’assurance (même déjà signé) doit obligatoirement être transmise à l’assureur. Vous disposez d’un délai de 15 jours calendaires au maximum pour réaliser cette opération.

Plan du site