Assurance immobilier

Premier logement : 4 choses à savoir sur l’assurance habitation

Assurance habitation

Nous rêvons tous de devenir propriétaire de notre logement que ce soit un appartement en ville, une simple maison en banlieue ou un terrain à la campagne. L’achat d’une propriété est une démarche importante et le choix d’une assurance habitation une opération tout aussi utile pour bénéficier d’une couverture optimale en cas d’événements inattendus. Dans cet article, nous allons passer revue les choses que vous devez absolument savoir pour bien choisir le contrat d’assurance de votre premier logement.

1. Différence entre la valeur marchande et le montant des indemnités

Avant d’acheter une maison, étudiez la situation avec objectivité afin dévaluer les risques de dommages matériels en cas de sinistre. Interrogez-vous sur les risques encourus. Ces éléments sont d’une importance capitale pour bien choisir votre contrat d’assurance habitation, les garanties obligatoires et les garanties complémentaires. Effectuez également des recherches sur l’emplacement et examinez les aspects qui peuvent influer sur votre prime, comme le taux de criminalité du quartier et la distance par rapport à une caserne de pompiers.

Par ailleurs, votre assurance sera traditionnellement basée sur le coût de remplacement de votre maison. La valeur à neuf est le coût de la reconstruction de votre maison avec des matériaux de même type et de même qualité. Vous voulez être sûr que ce montant est suffisant pour couvrir une perte totale. La valeur marchande ne couvre que la valeur actuelle en espèces de votre maison. Le coût du déblaiement des débris et de la reconstruction de votre maison sera très probablement supérieur de sorte que l’assurance ne couvrira qu’une partie de ces dépenses correspondant à l’assurance responsabilité civile.

2. Les garanties standards ne suffisent pas pour une couverture optimale

En dehors de l’assurance multirisque, chaque formule comporte des exclusions. Il est donc important de combler les lacunes de la couverture qui peuvent affecter vos besoins particuliers. Par exemple, les inondations, les tremblements de terre et les refoulements d’égouts ne sont généralement pas couverts par les garanties standards. Pour une couverture optimale, vous devez choisir une assurance avec des garanties supplémentaire. Vous pouvez également envisager d’ajouter une couverture étendue en valeur à neuf pour votre habitation et pour la couverture de la responsabilité civile. Ces garanties plus larges fixent une limite supérieure au montant de la couverture que vous recevez de votre assurance habitation typique.

A noter : Souvent, les compagnies d’assurance offrent un rabais sur une garantie si vous souscrivez à d’autres contrats comme une assurance automobile ou une assurance-vie auprès de leur compagnie. Cette pratique s’appelle le regroupement et peut potentiellement vous aider à économiser de l’argent sur votre prime.

3. Une demande d’indemnisation obéit à des règles

Le dépôt d’une demande d’indemnisation est une étape essentielle pour se remettre d’un sinistre. Et il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour faciliter et rendre plus efficace le processus de demande d’indemnisation. Tout d’abord, tenez de bons dossiers. Consignez les conversations importantes et conservez les reçus et les contrats. Vous pouvez même utiliser une application ou un site pour réaliser un suivi numérique. Au moment de déclarer un sinistre, assurez-vous d’avoir toutes les informations et spécifications concernant votre maison à portée de main et prêtes à être transmises. Ensuite, faites votre déclaration rapidement. Les compagnies d’assurance disposent de délais variables pour déclarer un sinistre. Veillez à respecter ces délais pour vous assurer que votre sinistre sera couvert.

4. Les conditions des garanties évoluent continuellement

Revoyez les garanties de votre contrat d’assurance habitation chaque année. Les changements apportés à votre premier logement et même à votre quartier peuvent faire augmenter ou diminuer le prix de l’assurance. Si vous avez fait un ajout à votre maison, comme un sous-sol aménagé ou une piscine, vous voudrez augmenter votre niveau de garantie pour éviter d’être être sous-assuré en cas de gros sinistre matériel ou de responsabilité civile. D’autre part, si les risques ont été réduits, votre prime pourrait diminuer. Les ajouts à votre maison, comme un nouveau toit, une alarme antivol, une clôture ou une couverture de piscine, peuvent réduire les risques et potentiellement diminuer votre prime.

La meilleure manière de comparer les offres, de déterminer vos besoins et votre évaluer votre budget en matière de couverture est de parler avec un agent indépendant. Votre agent examinera votre situation, votre maison et votre emplacement afin de vous recommander la meilleure police possible. Il pourra également vous expliquer les détails de votre contrat et les garanties facultatives.

Quitter la version mobile